PELLEPORT

MAITRISE D'OUVRAGE :

RIVP

 

MAITRISE D'ŒUVRE :

LAMBERT LENACK,

VPEAS, ECONOMISTE

EVP, STRUCTURE,

B52, FLUIDES-THERMIQUE

 

 

 

 

 

CHEF DE PROJET : HADRIEN AUZIOL

 

SURFACE :

Logements : 674 m²

Coworking : 367 m²


MISSION :

COMPLETE

 

 

 

La finesse de la parcelle sur rue a guidé notre recherche architecturale afin d’exacerber la figure de l’immeuble en mitoyenneté.

Cette mitoyenneté, que nous qualifierons d’heureuse, est tissée au moyen de relations très attentives aux immeubles voisins.

Le programme de coworking se développe en coeur d’ilot. Notre réponse est ici également liée à l’existant : la conservation de l’ensemble remarquable est magnifiée par la démolition des éléments qui le sont moins, et l’amplification du volume présent.

L’ensemble crée une image architecturale généreuse qui vient proposer une nouvelle respiration dans le paysage urbain de la rue Pelleport.

Le projet pose une exigence dans la qualité et l’habilitabilité des logements : les façades sur rue sont largement vitrées pour profiter des vues dégagées sur et par-delà l’hôpital Tenon. Les espaces extérieurs présents à l’angle, côté sud, sont dimensionnés généreusement et participent au plaisir d’habiter ici.

La largeur de la parcelle au niveau de la rue étant de seulement 6m, 

nous avons privilégié un T4 traversant par niveau pour le plan courant. Ceci permettant de créer une relation entre la cuisine, la terrasse et un séjour d’une largeur généreuse.

Le projet développe une image prismatique et singulière, en liaison directe avec son contexte.

Nous proposons une silhouette pure, avec un alignement strict à la rue et au 68 rue Pelleport d’un côté, et de l’autre une loggia d’angle qui raccorde le bâtiment au retrait du 64 rue Pelleport.

La façade propose des contours simples avec une écriture sensiblement irrégulière. La matérialité blanche et les grandes proportions vitrées ajoutent à ces effets pour  créer une apparence diaphane.

La halle conservée en coeur d’îlot accueille le programme de coworking, La partie en appentis détruite permet la création d’un jardin et le respect des surfaces d’espace libre sur la parcelle.

BY STUDIOBW